Juste un détail

Ça m’est revenu comme ça d’un coup, aujourd’hui c’est ton anniversaire, je ne suis pourtant pas du genre à me souvenir des dates, au contraire, j’ai plutôt tendance à les oublier ou les confondre mais la tienne je ne sais pas, elle doit avoir quelque chose de spécial ou peut-être est-ce simplement que tu as une place particulière pour moi…

 

Je me suis remis à penser à plein de choses de notre passé, j’ai souri les yeux plein de larmes quand je me suis évertué à repenser à notre histoire, j’ai souffert à nouveau quand j’ai revu notre séparation. Je me suis demandé pourquoi j’ai repensé à toi sous cet angle-là ; c’est tellement loin que ça ne devrait pas arriver, et d’ailleurs tu es toi-même très loin désormais.

 

Je me demande si ce n’est pas cette mélancolie qui m’accompagne depuis quelques temps qui me fait réfléchir à toutes ces choses que j’ai ratées, et Dieu sait qu’il y en a eu !!! Même si au fond je n’ai que peu de regrets vis-à-vis de ces échecs quels qu’ils soient. Mais toi, je ne sais pas, il y a ce petit truc au fond de moi qui me fait croire que nous avons raté quelque chose de bien. Mais j’ai été nul, je dois bien le reconnaître, j’ai tout fait à l’envers. On était jeunes c’est sûr et je pense que nous nous sommes rencontrés bien trop tôt ; je suis même persuadé que dans d’autres circonstances on aurait pu vivre une histoire digne des plus belles comédies romantiques.

 

J’ai repensé à tous ces moments que nous avons passé ensemble, ces allers retours et rendez-vous manqués parce qu’à chaque fois l’un de nous deux n’était pas dans les bonnes dispositions. Il s’en est fallu de peu pour que ça marche vraiment nous deux. C’est peut-être ça le problème général en fait : mauvais timing. Pourtant quand je repense à toi tu n’imagines pas le sourire que ça me donne, tous ces souvenirs qui m’ont marqué et qui sont pourtant infimes sur l’échelle de ma vie ou même de mes relations amoureuses. Je me rappelle de ce voyage à l’étranger, de cette promenade dans une ville inconnue, de ce baiser dans un bus,etc.

 

Mes souvenirs sont mitigés parce qu’ils me font souffrir, souffrir de ne pas savoir ce qu’on aurait pu être aujourd’hui si on avait réussi à se croiser ensemble au même instant. J’aurais tellement eu à t’offrir cette fois parce que je me suis rappelé de tout ce dont on avait parlé : de nos rêves, de nos envies, de nos futurs, mais sans jamais parler sérieusement de nous.

 

C'est juste un détail tu vois, mais aujourd'hui c'est ton anniversaire et au lieu de penser à toi, je pense à nous...

 

Commenter cet article

LizouPhotographies 08/04/2013 10:56

Belle ecriture... ca faisait un moment que je n'étais pas venu sur ton blog... et voila que je decouvre que c'est toujours si bien ecrit et si bien pensé.

PtitOups 08/04/2013 13:52



Merci