Elle...

Il s'était réveillé en pleine nuit, trempé de sueur, le coeur battant suite à ce cauchemar qui l'avait peturbé. Il se retourna dans le lit et la vit elle, son coeur ralentit à cette vision. Dans la faible lueur émise par le réveil il la comtempla en train de dormir d'un sommeil paisible et profond ; il se pencha vers elle pour admirer ce visage dont il ne se lassait pas, elle portait ce sourire qui l'avait tant subjugué dès le premier jour. Il se pencha encore un peu plus, et lui déposa un léger baiser sur la tête sans la réveiller, il se glissa dans son dos et l'enserra de ses bras. Dans son sommeil, elle bougea sa main et prit son bras, le serrant contre sa poitrine.

 

Il repensa à leur recontre, et à cette fille dont il avait rêvé depuis sa plus tendre enfance mais qu'il avait bien cru ne jamais recontrer... Et pourtant elle était là, dans son lit, celle qui pour lui représentait la femme de sa vie ; Il se mit à sourire. Il l'avait rencontrée un lundi soir, il s'en souvenait très bien parce qu'au final la plupart des jours n'avaient pas la moindre importance. On pouvait très bien inverser un lundi avec un mardi ou un jeudi, peu importait puisque la plupart des jours n'ont aucun impact sur la vie. A la fin, on oubliait la quasi-totalité des jours que l'on vivait pour se souvenir seulement des plus marquants, ceux qui modifient radicalement notre vie et notre façon de l'appréhender.

 

Aussi loin qu'il se souvienne, il avait toujours été l'archétype du garçon romantique et qui avait une forte croyance dans le destin et l'amour. Il y avait cru tellement fort qu'il avait vécu toutes ses séparations comme des tragédies même celles qui venaient de lui, au point de se dire qu'il ne trouverait jamais. Et finalement, au moment où il ne s'y attendait plus, il la rencontra elle. Elle était tout simplement sublîme la première fois qu'il l'aperçut, avec son regard et son sourire si charmeur. Il n'avait eu de cesse de jeter des regards dans sa direction sans pour autant oser bouger pour aller la voir malgré l'insistance de ses amis qui tentaient de le pousser. C'était finalement elle qui avait fait le premier pas au moment où il avait quitté le bar, elle l'avait arrêté à la sortie, elle était encore plus jolie de près. Ils avaient parlé quelques minutes, le temps d'échanger quelques banalités, leurs numéros de téléphone ainsi qu'un vrai premier rendez-vous.

 

Tout dans leur histoire alla très vite ; au premier rendez-vous ils s'embrassèrent, au second il monta chez elle et ils firent l'amour, au troisième ils passèrent la soirée avec ses amies qu'elle tenait absolument à lui présenter, après un mois les premiers "Je t'aime" ... Et aujourd'hui, après trois mois, ils vivaient ensembles même si officiellement ils avaient encore chacun leur appartement.

 

Tout était pour le moins magique dans leur relation et elle, elle était encore mieux que la fille de ses rêves pour la simple raison qu'elle était réelle. Il pouvait la prendre dans ses bras, l'écouter respirer, sentir sa peau, prendre sa bouche, passer ses mains sur son corps si doux et délicat, la toucher, la câliner, elle était son rêve. Il aimait tout chez elle : sa façon de le regader, sa façon de marcher, son regard, son sourire, ses formes, sa peau. A chaque fois qu'il pensait à elle, il avait cette chanson qui lui revenait en tête et qui lui faisait dire qu'avec elle tout était possible, comme un nouveau sens à sa vie.

 

Commenter cet article