A vous de faire évoluer la langue française...

Retour à la geekitude pour ce samedi avec un site Internet particulier. Pas complètement geek non plus parce qu'ici nous allons parler de langue française...

Le gouvernement Français lutte depuis de nombreuses années déjà contre l'anglicissme qui s'insinue dans la langue française peu à peu. Mais les traductions n'étant pas toujours les plus heureuses - on se rappellera notamment de Spammeur qui a été transformé en arroseur - le gouvernement a décide de développer un site internet qui permet aux internautes de lutter contre cet anglicisme.

 

Comment le site compte lutter contre les mots anglais ?

Le principe est on ne peut plus simple, il faut dans un premier se créer un compte sur le site en question pour pouvoir accéder à toutes les fonctionnalités. Un visiteur ne pouvant faire que de la consultation.

Une fois inscrit, il vous est alors possible de proposer un terme à transformer, ce dernier est validé seulement s'il n'a pas déjà été traité et/ou n'est pas paru dans le Journal Officiel. Pour proposer un mot, il faut obligatoirement renseigner plusieurs éléments : le terme étranger, la définition du terme, et la traduction française que vous proposez.

La seconde partie du rôle des inscrits est de donner son avis. Ces avis ont pour but d'éclaire et aider le travail des comissions de terminologie (il y a dix huit comissions qui sont classées par domaine : informatique, santé, culture, droit, etc.) qui vont ensuite proposer les nouveaux termes à la Comission générale de terminologie et de néologie qui sera en charge de les faire adopter à l'Assemblée générale afin de les faire inscrire au Journal Officiel. Cette aide des internautes peut être donnée de plusieurs façons sur le site :

  • Indiquez votre priorité : les comissions décident de mettre en avant trois mots qu'elles considèrent comme important à transformer. Charge ensuite aux internautes de voter pour le mot qui doit être traduit en priorité. Cela permet aux comissions de s'intéresser en premier lieu aux mots que les français considèrent comme des priorités.
  • Proposez un équivalent en français : pour certains mots, i ln'y a pas toujours de traduction évidente et simple en français. Lorsuqe vous cliquez sur le menu Proposez un équivalent en français, vous tombez sur une page avec un mot étranger, sa définition, une explication du mot, et en générale une expression française qui traduit ce mot. Cependant, une expression est trop longue pour remplacer un mot et de ce fait elle ne sera jamais adoptée par l'Assemblée. C'est pourquoi sur cette page, les comissions laissent les internautes libres de proposer leur propre définitio du mot étranger. Ici encore, ce sont les comissions qui décident des termes étrangers à mettre dans cette catégorie.
  • Suggestions des internautes : cette rubrique contient tous les termes étrangers qui ont été proposés par des membres inscrits du site. Sur la page d'un terme vous retrouvez donc le terme étranger, la définition, et une équivalence française. A partir de là, les autres membres peuvent faire d'autres propositions d'équivalence dans les commentaires et noter la pertinence de l'équivalent proposé par défaut lors de la création de la suggestion.
  • Votez pour un terme : cette catégories est gérée par les comissions qui proposent un terme étranger accompagné de plusieurs équivalences possibles. Charge ensuite aux membres du site de voter pour le terme équivalent qu'ils considèrent comme le plus judicieux. 
  • Suggérez vos termes : c'est via ce menu, qu'il es posible à un membre du site de proposer un terme étranger et son équivalence (avec certains champs obligatoires comme je l'ai déjà précisé plus haut).

 

Est-ce que cela peut vraiment marcher ?

Je vais peut-être vous paraître pessimiste ici mais je dois reconnaître que, si l'idée d'aider les comissions tout en sensibilisant les interanautes français au problème des termes anglais de plus en plus présent dans notre belle langue est vraiment intéressante, je doute que le concept dans l'état actuel puisse vraiment focntionner.

Je m'explique, au delà du fait que bon nombre d'internautes baignent dans l'anglicisme depuis un long moment et y sont donc habitués à un point qu'ils ne remarquent même plus vraiment ces termes étranger (poke de Facebook par exemple, le community manager, etc...), j'ai quelques difficultés à croire que beaucoup d'internautes soient motivés à se créer un compte sur ce site pour rechercher des équivalents à des termes étrangers dont la plupart se moquent éperduement. De plus, le site est pour le moment très peu connu, et il va falloir que le gouvernement fasse beaucoup de communication à ce sujet s'il veut toucher un grand nombre de personnes. A l'époque des réseaux sociaux qui permettent de faire de la publicité virale, il me semble d'ailleurs très dommage pour un site tel que celui-ci de ne pas proposer des partages avec Facebook, twitter, Google+, et autres réseaux sociaux. Non seulement le partage permettrait de faire découvrir le site à de nombreuses personnes très rapidement, mais il serait en plus intéressant de relier le site à une application Facebook (et Google+) qui permettrait de faire les mêmes actions qu'un memnre du site à partir de son réseau social préféré.

Il m'apparaît clair, en ce qui me concerne, que sans cela ce site est voué à un relatif anonymat et donc un échec concernant le rôle pour lequel il a été créé. Etant donné qu'il s'agit d'un site participatif, plus il y a de participants, plus l'avis qui en découle représente au mieux la population française. Et quoi de mieux pour remplacer un terme étranger, qu'un mot français qui a été plébiscité par un nombre très important d'internautes français ?

 

Pour trouver le site 

Maintenant que vous connaissez les tenants et aboutisssants de ce site, je vous donne son nom : wikiLF. Et si vous vous souhaitez participer ou êtes tout simplement curieux, vous pouvez vous rendre directement sur ce site en cliquant ici.

Commenter cet article